Chaque jour des citoyens et des groupes de citoyens agissent pour protéger et restaurer l’environnement du Nouveau-Brunswick et nous pouvons ensemble célébrer et reconnaitre leurs contributions importantes.

Durant l’année dernière, qui demeure dans votre mémoire?

Nous vous invitons à nommer un groupe ou des citoyens qui méritent l’un des prix accordés par le RENB et qui seront présentés avec éclat lors de l’Éco-confluence 2019. Faites-nous parvenir un courriel au nben@nben.ca en décrivant les travaux de votre candidat(e) et quel prix il(elle) mérite. Les nominé(e)s doivent être membres ou associés du RENB, et ne peuvent pas être membres actuels du Comité directeur du RENB.

Date limite pour les propositions de candidature : 11 octobre 2019


Le réchauffement climatique constitue une urgence planétaire qui a des effets sur la santé et des répercussions économiques et financières dévastatrices.

SEGPIC1En novembre 2018 dans un rapport spécial, le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat de l'ONU lançait un défi à l'ensemble de l'humanité : si nous ne réduisons pas de moitié d'ici 2030 et de 100% d'ici 2050 notre utilisation des combustibles fossiles, le bouleversement climatique détruira les fondements de notre civilisation entre autres, notre système agricole et alimentaire, les communautés côtières, la productivité océanique et l'économie mondiale.

L'urgence climatique est l'affaire de tous sans égards à nos croyances ou à nos affiliations politiques


Les experts du climat nous disent que la température ne doit pas excéder 1, 5°C ( 2, 7 °F) au-dessus des niveaux préindustriels si nous voulons que la terre demeure habitable pour les humains. Nous sommes cependant toujours sur la voie d'atteindre entre 2 °C et 4 °C (3, 6 °F et 7 °F) d'ici la fin du siècle, ce qui serait catastrophique pour l'humanité.

SEGPIC2Nous sommes témoins d'un nombre croissant de phénomènes climatiques extrêmes tels que les vastes incendies de forêt et le dégel du pergélisol de l'Arctique qui émettent d'énormes quantités de CO2; le dégel des glaciers et des glaces polaires qui font monter le niveau des mers et épuisent l'eau potable; comme les espèces envahissantes qui nuisent à l'environnement; les averses torrentielles et les inondations; les sécheresses qui se prolongent; l'acidification des océans et des tempêtes violentes plus fréquentes partout dans le monde. Si nous n'agissons pas dès maintenant, l'impact de la crise climatique sur l'économie et sur les êtres humains sera drastique.

Malgré les avertissements de plus en plus graves lancés par les climatologues et autres scientifiques, la majorité des politiciens persistent à affirmer que tout est sous contrôle. Pour protéger le profit, ils font la promotion du statu quo et prétendent lutter contre les changements climatiques avec leur « approche équilibrée » et le «développement responsable des ressources».

Mark Carney, le gouverneur de la Banque d'Angleterre a indiqué que les entreprises qui ne s'adapteront pas aux changements climatiques feront faillite . «Les entreprises qui ne s'adaptent pas, y inclus celles du monde des finances, envisagent sans aucun doute la banqueroute...Le système capitaliste doit gérer les risques liés au changement climatique et doit être prêt à s'adapter aux rythmes différents des ajustements à faire». Et les gouvernements qui sont en retard dans les nouvelles tomberont eux aussi.

Les Canadiens et les Canadiennes ont l'occasion de faire de la crise climatique un enjeu électoral incontournable lors de l'élection fédérale du 21 octobre. Les Américains pourront faire de même le 3 novembre 2020.

Nous devons viser une décarbonisation rapide de l'économie mondiale. Le Nouveau-Brunswick, le Canada et l'ensemble du monde DOIT se mobiliser rapidement pour réduire substantiellement les émissions de gaz à effet de serre et pour adopter une économie à faible émission grâce à l'énergie renouvelable plus propre. Cela permettra de créer beaucoup plus d'emplois durables que ne peut le faire l'économie de combustibles fossiles obsolète.

L'avenir des nouvelles générations et possiblement l'existence même de l'espèce humaine sur la planète terre sont en jeu.


Face à l'urgence climatique, nous devons agir avec les mêmes détermination et empressement qui ont été mobilisés lors de la Deuxième Guerre mondiale. Que ferez-vous pour sauvegarder une planète habitable pour les générations futures?

Voici ce que vous pouvez faire:

  • SEGPIC3Partager cet appel à agir avec votre réseau, en particulier avec les enseignants, les membres du clergé et toute personne qui occupe un poste de pouvoir et d'influence.
  • Demander aux élus et aux candidats fédéraux et provinciaux de révéler leur position au sujet de l'urgence climatique. Les Américains peuvent demander la même chose des candidats aux élections des états et à l'élection nationale de 2020.
  • Voter seulement pour les candidats et candidates qui ont un plan clair et net pour confronter l'urgence climatique.
  • Continuer à chercher des moyens de réduire votre empreinte carbone personnelle.

Les générations présentes et futures vous en remercieront.

The EOS Board of Directors has written an open letter to the Government of New Brunswick urging more climate action and is seeking support from other environmental organizations and members of the public who would like to sign a pledge. Responding to a recent report from the International Panel on Climate Change and New Brunswick’s commitment to emission reductions, EOS Eco-Energy (EOS) is encouraged that the Government has adopted the document, “Transitioning to a Low-Carbon Economy: New Brunswick’s Climate Change Action Plan”. This plan was created by and for New Brunswickers. However, the EOS Board of Directors strongly recommends that a goal-oriented timeline accompany the plan to track progress of those targets set out for 2030.  And, in order that the plan be fully implemented, it is necessary that the Government promptly support a fair price-on-carbon program.

EOS welcomes the public and other environmental groups to pledge support for requesting the Government of New Brunswick actively pursue the implementation of its plan, “Transitioning to a Low-Carbon Economy: New Brunswick’s Climate Change Action Plan” by (1) prioritizing and creating a timeline for each action and by publicly reporting CO2 emissions reductions annually, starting with a report in 2020; and (2) by adopting a fair carbon pollution-pricing plan before 2020. Those who sign on also pledge to support a fair carbon pricing plan for New Brunswick residents, organizations, industry, and businesses.

You can download a copy of the letter and pledge form to help collect signatures at: https://eosecoenergy.com/en/wp-content/uploads/2019/04/EOS-Climate-Change-Action-Letter-April-24th-FINAL.pdf. The deadline to drop off signatures to EOS is May 31st, 2019. Please send originals to the EOS office at 131D Main St., PO Box 6001, Sackville, NB E4L 1G6 or deliver to any of the EOS board of directors.

Stop Spraying NB NEWS:

- Stop Spraying NB has launched a NEW ACTION ITEM for supporters:

Please set up an appointment with your MLA in your local constituency office on a Constituency Monday and BRING SSNB's brand new pamphlet full of great facts to counter govt spin. Every MLA has a duty to be available to you on Mondays!

You can download and print the pdf of our pamphlet directly from our website (it prints well in black and white!):

http://www.stopsprayingnb.ca/?page_id=103

- SSNB has also started sending out a monthly email newsletter to our email list. here is our debut August Newsletter. Please join our email list if you want to be kept up-to-date. we promise not to fill your inbox.

Link to our SSNB Newsletter: https://mailchi.mp/b773cbb8c314/welcome-to-ssnbs-first-newsletter?fbclid=IwAR1mNBSZ1ze7MVSJdzeIt_IrVJauKSmllN13EHlZfp5Ua_pEYuQZJsqmkwk

IMG 4304

Dans un mois environ, les citoyens et les citoyennes du Nouveau-Brunswick éliront un nouveau gouvernement provincial.

Les membres du chapitre du Conseil des Canadiens travaillent d’arrache-pied, font du porte-à-porte et parlent à leurs concitoyens et concitoyennes des graves problèmes auxquels fait face le Nouveau-Brunswick. Nous voulons partager avec vous cette circulaire qui présente une liste d’enjeux électoraux déterminants, notamment une juste transition vers des emplois dans une économie durable, les droits des Autochtones, l’épandage du glyphosate dans nos forêts, l’eau, les soins de santé et le gaz de schiste. Vous y trouverez également des questions à poser à vos candidats.

Les périodes électorales sont de courte durée. Pour que ces enjeux fassent la manchette, il faut que les gens soient informés, qu’ils se parlent entre eux et qu’ils posent des questions difficiles à leurs candidats locaux.

Allez-vous aider? Nous avons produit cette circulaire afin de vous aider à lancer la conversation et les débats. Merci de la faire circuler parmi vos amis, les membres de votre famille et vos voisins. Nous produirons d’autres outils en ligne et documents d’information au fil de la période électorale. Nous vous invitons donc à nous suivre sur Facebook et Twitter.

Le Conseil des Canadiens est non partisan et nous n’appuierons pas de candidats ou de partis en particulier. Ce que nous voulons cependant, c’est un gouvernement qui ne sape pas nos droits démocratiques les plus fondamentaux et qui agit dans le meilleur intérêt pour l’avenir de la population et la lutte contre les changements climatiques. Ces élections sont une occasion pour nous, collectivement, de transformer pour le mieux le paysage politique.

Selon les données d’Élections Nouveau-Brunswick, la participation aux élections provinciales en 2014 a été de 64,7 %, en baisse par rapport à 69,5 % en 2010. Le taux de participation électorale chute et nous savons que ce n’est pas pour des raisons d’apathie, mais plutôt pour une question d’enjeux. Beaucoup d’électeurs potentiels se désintéressent de la politique électorale parce que, à leurs yeux, elle ne porte pas sur des questions qui comptent pour eux. D’autres souhaitent exercer leur droit de vote, mais font face à des obstacles systémiques qui les en dissuadent, voire qui les empêchent de voter. Nous devons travailler ensemble à ce qu’un plus grand nombre de personnes se présentent aux urnes et surmontent ces obstacles.

Les membres bénévoles de notre chapitre et des gens comme vous, qui adhèrent fermement à des valeurs progressistes, pourront influencer le cours des évènements durant la prochaine campagne électorale. Informez-vous sur les enjeux, parlez-en à d’autres et, plus important, allez voter le jour du scrutin!

Nous pouvons tous et toutes avoir notre mot à dire pour assurer un meilleur avenir au Nouveau-Brunswick.

En toute solidarité.

Conseil des Canadiens, chapitre de Fredericton
 © 2018 NBEN / RENB