Jeudi dernier, deux membres du Conseil de la conservation du Nouveau-Brunswick (CCNB) sont venus rencontrer les gens de la région pour faire suite à la session d’information de novembre dernier sur le projet de l’oléoduc Énergie Est.

La soirée s’est concentrée sur l’importance de l’engagement des citoyens dans le processus des audiences publiques de l’Office national de l’énergie sur le projet proposé par TransCanada PipeLines Limited.

l’ONÉ ne doit pas ignorer notre région et nous souhaitons qu’elle y vienne pour tenir des audiences publiques, car les préoccupations pour notre région face à ce projet sont grandes.

Si vous êtes propriétaire d’un lot, d’un chalet, d’une sucrerie, un utilisateur des cours d’eau et des forêts pour la pêche, la chasse, la cueillette de fougère ou de petits fruits, ça vous concerne!

Si vous êtes entrepreneur dans l’industrie du tourisme, la restauration, le domaine hôtelier, l’agriculture ou forestier, ça vous concerne!

Comme individu ou un entrepreneur, la qualité de l’eau potable est primordiale.

Nous avons tous le droit de faire entendre nos inquiétudes et nos questions. C’est pour cela que nous vous encourageons à faire une demande de participation aux audiences.

Le lien suivant vous permettra de mieux comprendre les étapes que l’on doit remplir pour être entendus par l’Office national de l’énergie. La complexité de leur processus peut nous décourager de vouloir y participer, mais nous devons prendre les 20 à 30 minutes pour faire cette application.

Le CCNB a développé un outil pour assister les citoyens du N.-B. pour compléter la demande de participation en tant que particulier ou organisme au processus complexe de l’ONÉ qui se termine le 2 mars 2015.

Le guide est au lien suivant: http://www.conservationcouncil.ca/fr/guide-pour-remplir-une-demande-de-participation/

Si vous êtes intéressée à faire cette application, nous proposons de tenir une soirée « Application à l’ONÉ ». Vous avez simplement à m’écrire et nous allons se donner un rendez-vous pour compléter l’application ensemble.

Pour en savoir plus sur les critères de participation, vous pouvez consulter le lien suivant: Des http://www.conservationcouncil.ca/fr/info-dates-importantes-annoncees-au-sujet-denergie-est/
Slogging through the National Energy Board’s process can feel about as thick and gooped-up as the bitumen that TransCanada is proposing to push through its Energy East pipeline. The Conservation Council has put together a Step by Step Guide for getting through the application process to have a say on the proposed Energy East oil pipeline. 

New Brunswickers who will be affected by this project and those with specialized knowledge about how the oil pipeline could affect our lands, drinking water, rivers, the Bay of Fundy, Right Whale, public health and safety have a say in this process. However, you must apply and describe in fewer than 500 words how you will be directly affected or what specialized knowledge that you have in order for the National Energy Board to accept a letter from you or hear comments from you at a hearing in the future. More information here.

Join or host an application party! In Fredericton, the Conservation Council, Council of Canadians Fredericton Chapter and 350.org are hosting an application party on Monday, Feb. 16 at 6:00pm at Conserver House, 180 Saint John St. There will be pizza!


The deadline to apply to participate is March 3, 2015. Apply to the NEB today!

If you have any questions, contact us. We can walk you through it.
Jetez un coup d’œil à cette campagne sur les audiences pour le pipeline d’Énergie Est organisé par le Conseil des Canadiens, Leadnow et 350.org. 

L’Office national de l’énergie de Canada est sur le point d’examiner le Pipeline d’Énergie Est de TransCanada pour envoyer des sables bitumineux toxiques d’Alberta à l’Océan Atlantique – et votre aide est nécessaire afin ds’assurer que le gouvernement sera incapable d’utiliser un pseudo-processus d’examen pour approuver ce projet. 

Énergie Est deviendrait le pipeline le plus grand en Amérique du Nord. Il apportera 1,1 millions de barils de bitumineux toxiques à la côte chaque jour, menacera des communautés et des cours d’eau dans 6 provinces et pompera 32 millions de tonnes de pollution causant le réchauffement climatique dans l’atmosphère chaque année – ce qui est plus que le total des émissions de certaines provinces.

L’Office national de l’énergie de changé les règles afin exclure les impacts climatiques et les voix des communautés à travers le Canada. La campagne cherche à force le nouveau président d’Office national d’énergie, Peter Watson, à choisir : soit inclure les impacts climatiques et les voix des communautés dans son processus, ou perdre toute crédibilité et légitimité dans les yeux des personnes canadiennes.

Cliquez ici pour signer une lettre. Voici un lien qui vous amènera à la campagne afin d’arrêter leur plan d’utiliser une revue trompeuse pour faire approuver le pipeline Énergie Est.
À Action CCNB, nous avons besoin de votre aide afin de distribuer notre carte de campagne de mobilisation « Votez pour nos forêts ». Les cartes sont disponibles en français ou en anglais et comprennent quatre questions importantes que vous pourrez poser aux candidats qui se présentent aux élections provinciales du 22 septembre. N’hésitez pas à afficher la carte dans votre fenêtre ou sur votre porte afin de montrer votre appui pour nos forêts!

Pour obtenir vos cartes de campagne de mobilisation, envoyez votre courriel à Tracy à forest@ccnbaction.ca

Pour afficher la carte en français : 
http://www.conservationcouncil.ca/wp-content/uploads/2014/08/Election-Forest-card-FRE-2.pdf

Chères ONGE du N.-B. : APPEL URGENT : CONTACTEZ LE MINISTRE FITCH ET VOTRE DÉPUTÉ

Le ministre de l’Environnement et des Gouvernements locaux, Bruce Fitch, a mentionné ce matin lors d’une émission de radio à la CBC qu’on le pressait de diriger des fonds du Fonds en fiducie pour l’environnement (FFE) qui se sont accumulés ces dernières années pour créer un nouvel Institut de l’Énergie (qui serait dirigé par Louis Lapierre). 

C’est peut-être un ballon d’essai pour prendre le pouls de la population à ce sujet.  Alors, il est impératif que les ONG réagissent!

Les fonds qui appartiennent au FFE sont sensés répondre à des besoins environnementaux et NON PAS pour étudier l’industrie de gaz de schiste.  Veuillez contacter le ministre Fitch dès AUJOURD’HUI pour lui faire connaitre votre opposition au bruce.fitch@gnb.ca.  Et parlez-en aussi à votre député!

Si les groupes qui ont déjà  bénéficié des fonds du FFE ne s’opposent pas à cette proposition, elle va sans doute se matérialiser.

On vous demande donc  de rappeler à votre ministre et à votre député que les fonds du FFE doivent être accordés aux initiatives environnementales communautaires, qui créent de l’emploi dans les régions rurales et qui contribuent doivent contribuer à la qualité de vie au Nouveau-Brunswick.

Merci!
Céline Délacroix, Directrice executive
CCNB Action

 © 2018 NBEN / RENB