Développement de jardins pluviaux et de bioswales - Apprendre des communautés connectées : Un examen approfondi des solutions climatiques fondées sur la nature au Canada atlantique

Le changement climatique est là, il se produit, et il a un impact sur les Néo-Brunswickois de toute la province et sur les autres résidents du Canada atlantique.  Les approches naturelles et fondées sur la nature pour s'adapter au changement climatique se concentrent sur la mise en œuvre d'infrastructures qui restaurent et protègent les zones naturelles tout en éliminant les gaz à effet de serre de l'atmosphère, en réduisant les risques d'inondation et d'ondes de tempête, et en soutenant la biodiversité. 

Les solutions climatiques basées sur la nature rencontrent l'intérêt et le soutien des habitants (voir les résultats de l'enquête d'opinion publique ici) et il existe de nombreux exemples de projets réussis dans toute la région (voir cette carte) . Les municipalités, les organisations communautaires et les propriétaires fonciers sont toutefois confrontés à de nombreux obstacles et défis pour développer leurs propres projets basés sur la nature, notamment l'accès au financement, aux matériaux, aux entrepreneurs compétents, aux plantes indigènes, etc. 

Joignez-vous au RENB, à CLIMAtlantic et à Nature NB pour une série de webinaires et de discussions en sept parties en juin et au début de juillet, où nous entendrons des communautés de toutes les provinces de l'Atlantique qui ont mis en œuvre une infrastructure axée sur la nature. Nous apprendrons de leur expérience pour comprendre les défis qu'ils ont rencontrés dans le processus, comment ils ont surmonté ces défis, où ils ont accédé aux fonds et aux ressources, et quels ont été les résultats/réussites des projets. Vous aurez l'occasion de poser vos questions urgentes aux intervenants et de recevoir des commentaires et des conseils pour surmonter les défis auxquels vous pourriez être confrontés dans vos communautés.


Cette session sera sur la développement de jardins pluviaux et de bioswales. Les jardins pluviaux et les rigoles de drainage biologique sont utilisés pour gérer le flux des eaux de pluie et de fonte des neiges. Les eaux de ruissellement de la pluie ou de la fonte des neiges sont absorbées par le sol et se jettent dans les cours d'eau et les zones humides. Les eaux de ruissellement contiennent souvent des polluants provenant des excréments d'animaux, des bactéries des eaux usées, des engrais, des pesticides, des sédiments et des hydrocarbures, qui présentent tous des risques pour la santé humaine et l'environnement. Un jardin de pluie est composé d'herbes, de fleurs et d'arbustes à racines profondes qui tolèrent des conditions humides et sèches dans des dépressions peu profondes du paysage. Les bioswales ont un objectif similaire à celui des jardins de pluie, mais ils sont souvent conçus pour compléter les systèmes publics de gestion des eaux pluviales et sont souvent situés près des routes ou des parkings. Ce sont des dépressions avec des plantes indigènes, des arbustes et des couches de sol qui aident à filtrer le ruissellement des eaux pluviales.


Intervenantes:

Jolyne Hébert, Gérante exécutive, Association du bassin versant de la baie de Shediac

Jolyne Hebert possède plus de 10 ans d'expérience avec les ONG environnementales dans le sud-est du Nouveau-Brunswick. Depuis 2015, elle a commencé à travailler à la mise en œuvre d'un programme de gestion des eaux pluviales dans la Ville de Shediac.

Grâce au financement du Fonds en fiducie pour l'environnement du Nouveau-Brunswick et du programme ÉcoAction de ECCC, elle a dirigé l'élaboration de projets de gestion des eaux pluviales à l'aide d'infrastructures vertes dans la région de la baie de Shediac. De la mise en œuvre de jardins pluviaux à celle de systèmes de biorétention, elle encourage l'utilisation de plantes et du microbiome du sol pour s'attaquer aux problèmes de qualité de l'eau liés à la pollution que l'on retrouve dans les eaux de ruissellement.

Cet atelier présentera plusieurs des projets qu'elle a créés, allant des jardins pluviaux résidentiels aux rigoles de drainage biologique commerciales.


Jolyne Rain Garden Photo 2020

Roxanne MacKinnon, Directrice générale, ACAP Saint John


Roxanne MacKinnon est la directrice générale de l'ACAP Saint John et possède des années d'expérience dans les projets liés à la qualité de l'eau et à l'habitat aquatique. Elle s'intéresse vivement à l'établissement d'un lien entre les questions environnementales et les membres de la collectivité et à l'incitation des gens à prendre des mesures à l'échelle locale. Au cours des dernières années, Roxanne a participé activement à de nombreux projets de jardins pluviaux, de la conception à la mise en œuvre en passant par le financement. Elle travaille avec une équipe dévouée d'employés et de bénévoles pour mettre en œuvre des initiatives naturelles d'adaptation au changement climatique dans la région du Grand Saint John.

000063590022

Cette session sera en anglais avec l'interprétation en français.




Propriétés de l'événement

Date de l'événement 07 juin, 2023 12:00 pm
Date de fin 07 juin, 2023 1:00 pm
Date butoir 07 juin, 2023 12:00 pm
Catégories Séries webinaire: Solutions climatiques basées sur la nature, Collectif sur l'adaptation aux changements climatiques

Les inscriptions pour cet événement sont closes.

 © 2018 NBEN / RENB