Une pétition signée par 5000 Néo-Brunswickois qui s’opposent à la pulvérisation d’herbicide à été présentée à la législature le 8 décembre. Allez voir cette entrevue de CBC avec Tracy Glynn.

Le texte de la pétition était comme suivi;

INTERDISONS LES PULVÉRISATIONS SUR NOS FORÊTS

Une pétition pour interdire les pulvérisations d’herbicides sur les forêts publiques du Nouveau-Brunswick

À l’attention des membres de l'honorable Assemblée législative du Nouveau-Brunswick :

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick se prépare à étendre considérablement les pulvérisations d’herbicides sur nos forêts publiques et cela aux frais des contribuables. Cette extension résulte de la décision du gouvernement de permettre aux entreprises de tripler la surface des plantations de conifères dans les zones où pousse une forêt naturelle. On pulvérise des herbicides sur les jeunes plantations de conifères afin de contrôler les arbres et arbustes feuillus.

Les arbres et arbustes feuillus représentent une source importante de nourriture pour plusieurs espèces animales. Les pulvérisations d’herbicides visant à contrôler les arbres et arbustes feuillus détruisent les sources de nourriture et l’habitat de plusieurs espèces qui dépendent de la forêt.

Au Québec, où environ 90 pour cent des terres boisées appartiennent à la population, le gouvernement a écouté les inquiétudes du public et a interdit les pulvérisations d’herbicides sur les forêts publiques dès 2001. Nous demandons au gouvernement du Nouveau-Brunswick de faire de même et d’interdire les pulvérisations d’herbicides sur nos forêts.

 © 2018 NBEN / RENB