Éditorial par Nadine Ives

Il n’y a rien comme le sentiment de retourner à l’école.


Mais s’il était possible de capturer la liberté des journées d’été, l’exploration de l’expérimentation et de l’apprentissage en plein air pendant toute l’année ?

Le Nouveau-Brunswick accueille un groupe dévoué et novateur d’éducateurs en plein air qui savent enseigner à l’extérieur de l’école et qui ont conçu le programme du RENB « Les grands penseurs se rencontrent dehors » proviennent de milieux différents et de diverses disciplines, et ils sont très futés.

Par exemple, ces éducateurs savent qu’un enfant qui apprend en plein air profite d’avantages physiques, mentaux, émotionnels et d’un développement social, en plus d’améliorer leurs résultats académiques.

Et les mathématiques ?  Tracer la courbe des plantes trouvées dans différentes parties de la cour de récréation.  Regrouper les objets trouvés dans la nature selon leurs couleurs, leurs formes ou leurs textures.

Sciences et changements climatiques ?  Mesurez la température, la quantité de pluie et des chutes de neige et suivez ces données pendant un certain temps.  Observez le cycle de vie des grenouilles dans votre lieu humide local.

Alphabétisation ?  Écrivez une histoire imaginaire de la vie d’un insecte, ou d’un arbre.  Utilisez des adjectifs pour décrire les nuages.

Parfois, ceux qui ont des difficultés d’apprentissage en classe s’épanouissent lorsqu’ils ont l’occasion d’apprendre à l’extérieur – et presque tout le monde adore explorer la nature.

C’est donc une bonne nouvelle de constater que des enseignants, des parents et des élèves de partout dans la province et qui retournent en classe pour une autre année, seront reçus par notre équipe d’éducateurs en plein air qui s’est préparée pour une autre saison d’aide aux enseignants afin que leurs élèves se connectent aux riches occasions d’apprentissages tout juste à l’extérieur des murs de leurs classes – parce qu’après tout, au Nouveau-Brunswick, la nature n’est jamais très loin de nos seuils de porte.

Depuis 2015, l’équipe des « Grands penseurs se rencontrent dehors» a visité plus de 40 écoles partout dans la province pour aider les enseignants à faire en sorte que les leçons surgissent hors des pages pour se concrétiser en plein air devant les yeux des élèves.

Nos séances de formation sont divertissantes, engageantes, et remplies d’occasions d’activités dans lesquelles les enseignants peuvent eux-mêmes expérimenter la fièvre d’introduire le programme en plein air, et de voir combien c’est efficace de créer des souvenirs tissés de moments d’apprentissages importants qui demeurent avec les enfants pendant des années.

Les activités que nous pouvons présenter peuvent s’adapter à tous les domaines, liant des occasions d’apprentissage axées sur l’expérience aux compétences et aux buts de développement tel que décrit dans le programme provincial.

Comme une enseignante de l’École élémentaire Salem de Sackville le disait après avoir suivi la formation : « C’est l’avenir de l’éducation. »

Nous sommes parfaitement d’accord — et nous savons que lorsque votre enfant aura la chance d’apprendre en plein air, vous serez aussi de cet avis.

Plusieurs enseignants qui ont participé aux séances de « Grands penseurs se rencontrent dehors» affirment que c’est une façon fantastique d’atteindre les jeunes qui apprennent tout simplement mieux en agissant, tout en renforçant les leçons déjà apprises dans la classe.  Une enseignante d’une séance récente a très bien compris : « Le plus grand nombre de sens impliqué, le plus nombre de mouvements et d’expériences positives, meilleur sera l’apprentissage. »

Après avoir profité d’une leçon à l’extérieur, les élèves retournent à leur classe en étant plus concentrés et créatifs, ils possèdent une meilleure récollection et une mémoire améliorée, et ils peuvent mieux résoudre des problèmes, et travaillent mieux en collaboration avec leurs camarades.

Ce ne sont pas juste les enfants qui profitent du plein air.  L’enseignement à l’extérieur offre aux enseignants un nouvel enthousiasme pour leur travail et ouvre la porte à d’autres stratégies innovatrices d’enseignement.  Un enseignant qui prenait sa classe à l’extérieur pour une leçon de science a soudainement commencé à percevoir différentes façons de relier les mathématiques, le langage, les arts, les études sociales et plus encore.


Parler à l’enseignante de votre enfant à propos d’inviter l’équipe des « Grands penseurs se rencontrent dehors» à votre école.  Vous pouvez réserver une séance en contactant Pascale Ouellette, coordonnatrice des programmes d’éducation et de proximité du Réseau environnemental du Nouveau-Brunswick, au (506) 855-4144 ou par courriel au nben@nben.ca.

Assurons-nous que cette année, dans un plus grand nombre d’écoles de toutes les régions de la province, l’expression « retourner à l’école » ne voudra plus dire retourner à l’intérieur !

Nadine Ives est coordonnatrice des apprentissages en plein air au Conseil de conservation du Nouveau-Brunswick et membre fondatrice du programme  « Les grands penseurs se rencontrent dehors,» du Réseau environnemental du Nouveau-Brunswick.  Nous sommes reconnaissants pour l’appui du RENB, dont le personnel dévoué nous maintient organisés, et pour l’appui financier du Fonds en fiducie pour l’environnement du Nouveau-Brunswick et de la Fondation TD des amis de l’environnement.

Learning Outside Nov2016 75
 © 2018 NBEN / RENB