COMMUNIQUÉ DE PRESSE

L’arrosage de pesticides dans nos forêts vous préoccupe? Vous désirez en savoir plus sur cette pratique dans notre région? Un grand rassemblement est organisé par un groupe de citoyens concernés par l’arrosage et ses répercussions sur la santé :

Vendredi le 18 novembre à 7 :00
Au Marché Centre-Ville
3416 rue Principale
Tracadie, N.-B.

Un total d’au moins 14,000 signatures pour l’Arrêt de l’arrosage au NB vont être présentées lors de cette soirée. David Coon, chef du Parti Vert du N.B., a accepté de recevoir et remettre la pétition à l’Assemblée législative à Frédéricton. Il sera donc présent à cette rencontre. De ces 14,000 signatures, un total de 8,000 signatures ont été amassées dans la Péninsule acadienne en seulement 3 mois pour la campagne continue de Stop Spraying NB (14,000 signatures accumulées tout autour de la province ont déjà été soumises à l’Assemblée législative du NB en Mai 2016). Les autres 6000 signatures ont été reçues de plusieurs citoyens de partout dans le reste de la province pour le groupe Stop Spraying NB. La Péninsule fait maintenant partie du mouvement provincial pour l’arrêt de l’arrosage STOP SPRAYING N.B. Mais en plus des forêts, les gens de ce coin de la province sont aussi énormément préoccupés par l’arrosage dans la culture des bleuetières. « Les gens de la Péninsule ne veulent plus être arrosés de poison », dit Amédée Boucher, responsable d’avoir recueilli une grosse partie des signatures, «  mais signer la pétition n’est que la première étape. Ça va prendre votre présence le 18 novembre pour laisser un message clair à nos politiciens : assez, c’est assez ». Il invite tous les organismes qui ont à cœur nos forêts, la nature, la santé et les générations futures à venir les appuyer. Mad. Nancy Benoit, mère de trois jeunes enfants ,ajoute « Le taux de cancer augmente de façon tragique et à chaque année, chaque famille est touchée par cette maladie et de plus en plus jeune. C’est plus que le temps qu’on y voit ». M. Eloi Benoit, pour sa part, croit «qu’ il faut penser à nos générations futures et que si on continue comme ça, on s’en va dans la mauvaise direction. De plus, qui prend soin des animaux? » de conclure M. Benoit. On vous attend donc en grand nombre!

Nous avons maintenant soumis un total de 28,000 signatures depuis le début de la campagne en décembre 2015.

Pour plus d’information, vous pouvez contacter Nancy Benoit au 506-397-0683.
 © 2018 NBEN / RENB