• Happy day! Finally it looks like Canada and New Brunswick are taking climate change seriously. Really seriously. And they are ready to listen! Members of Parliament are holding town hall meetings to hear from their constituents about climate change. The provincial government has launched a Select Committee on Climate Change which will be hearing from expert witnesses and holding meetings around the province to hear from ordinary people. And the federal-provincial working groups have an online portal to garner opinions from one and all.

    So, what’s the hold up? Why aren’t environmentalists falling all over themselves on this? Why hasn’t someone launched a big public campaign? It’s almost like it is too big! It seems like even long-time environmental activists feel like they don’t know enough. After all, climate change is not most people’s expertise. That being said, everyone knows its potential impacts on the area that they do work on – water, forests, air, endangered species, health.

    Climate change is the backdrop issue lurking in every environmentalist’s mind. Whatever issue is your passion climate change plays a role. If you work to improve the environment by direct action such as restoring a river or protecting precious habitat, that good work could fall from the climate wrecking ball. If advocating for protecting human health from chemical exposure or changing forestry practices is your thing, climate change scenarios make the doom and gloom situations much gloomier. Plus, if you start to think about your grandchildren, it is hard to maintain any sense of optimism whatsoever.

    Right now we are all invited to raise our voices. Let’s raise them together and show that dealing with climate change is as important as it gets!

      For more information…
  • Jour heureux! Finalement il paraît que le Canada et le Nouveau-Brunswick discutent sérieusement du changement climatique. Très sérieusement. Et ils sont prêts à écouter! Les députés fédéraux organisent des assemblées publiques pour entendre ce que leurs constituants pensent au sujet des changements climatiques. Le gouvernement provincial a lancé un Comité spécial sur le changement climatique qui écoutera des témoins experts et aura des réunions autour de la province afin d’entendre ce que les gens ordinaires ont à dire. Et les groupes de travail fédéral-provincial ont un portail en ligne pour recueillir les opinions de tous.

    Alors, c’est quoi l’attente? Pourquoi les environnementalistes ne plongent-ils pas tête première sur cette occasion? Pourquoi personne n’a entamé une grande campagne publique? C’est presque comme si c’était trop gros! Il semble comme si même les activistes environnementaux de longue date se sentent comme s’ils ne sont pas assez connaissants. Après tous, le changement climatique n’est pas l’expertise de la majorité des gens. Cela dit, tout le monde connait un peut ses impacts sur leur domaine de travail – eau, forêts, air, espèces en péril, santé.

    Le changement climatique est l’enjeu en arrière-plan qui rôde dans les pensées de tous les environnementalistes. Qu’importe l’enjeu qui vous passionne le changement climatique y joue un rôle. Si vous travaillez pour améliorer l’environnement par l’entremise d’action directe telle que restaurer des rivières ou protéger des habitats précieux, ce beau travail pourrait être jeté aux quatre vents par le changement climatique. Si revendiquer la protection de la santé humaine par rapport à l’exposition chimique ou changer les normes en foresterie est votre truc, les scénarios avec les changements climatiques rendent les situations alarmistes encore plus alarmantes. De plus, si on commence à penser à nos petits enfants c’est difficile de garder même une miette d’optimisme.  

    Nous sommes tous invités d’unir nos voix aujourd’hui. Unissons-les ensemble et montrons que lutter contre le changement climatique est aussi important qu’un enjeu peut l’être!

    Pour plus d’information…
 © 2018 NBEN / RENB