Atelier sur les zones protégées:


Stratégies à travers le Canada, établir du support et mettre en évidence l'importance pour le Nouveau-Brunswick 


newbanner

Lundi, le 22 février, 2016, 9h - 16h30


Fredericton Inn


  • Que pouvons-nous apprendre des autres provinces et territoires canadiens?
  • Qu’est-ce qui résonne avec le public au Nouveau-Brunswick? Avec les décideurs?
  • Qu’est-ce qui fonctionne bien? Et qu’est-ce qui ne fonctionne pas bien?
  • Comment peut-on concilier la conservation récréative avec les opportunités éducatives? 

Fait Sailliants

  • Zones protégées : Leçons tirées des provinces et territoires du Canada Perspectives de la Nouvelle-Écosse, du Québec, de l’Alberta et autres!
  • Accroître l'appui du public au Nouveau-Brunswick – Des experts locaux partagent leurs expériences et leur savoir-faire.
  • Établissement de zones côtières et marines protégées au Nouveau-Brunswick -  Quels sont les défis et comment peut-on accroître du soutien?
  • Construction d'un dossier pour les zones naturelles protégées au Nouveau-Brunswick – Travaillez avec les autres pour identifier ce qui pourrait résonner au Nouveau-Brunswick!

                                                   Rejoignez-nous! Pour vous inscrire, cliquez ici.


Ordre du Jour


9h-9h30 Inscription et réseautage  
9h30-9h50 Bienvenue Roberta Clowater, Société pour la nature et les parcs du Canada, Chapitre du N.-B. et Mary Ann Coleman, Réseau environnemental du N.-B.
9h50-10h10 Élargir les zones protégées: qu'est-ce qui résonnera le mieux? Discussion

Animatrices: Mary Ann Coleman et Raissa Marks, Réseau environnemental du N.-B.
10h10-11h50 Zones protégées: leçons de partout au Canada Présentations, table ronde et discussion

David MacKinnon, Direction des zones protégées, Ministère de l'Environnement et du Travail de la Nouvelle-Écosse
Heather Lazaruk, Parcs de l'Alberta, Ministère de l'Environnement et des Parcs
Jacques Perron, anciennement le registraire des aires protégées, Ministère du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les Changements climatiques du Québec
Steve Gordon, Espèces en péril et Zones naturelles protégées, Ministère des Ressources Naturelles du N.-B.

Animatrice: Raissa Marks, Réseau environnemental du N.-B.
11h50-12h35 Dîner  
12h35-13h45 Augmenter le soutien du public: histoires du terrain Table ronde et discussion

David LeBlanc, Conseil de Gestion du Bassin Versant de la Rivière Restigouche
Don McAlpine, Musée du N.-B.
Eric Tremblay, Parc national Kouchibouquac
Dale Prest, Community Forests International
Paula Noel, Conservation de la nature Canada
Renata Woodward, Fondation pour la protection des sites naturels du N.-B.

Animatrice: Sabine Dietz, Nature NB
13h45-14h10 Un équilibre à atteindre Discussions en petits groupes

Animatrices: Mary Ann Coleman et Raissa Marks, Réseau environnemental du N.-B.
14h10-14h25 Pause  
14h25-15h35 Côtes et zones marines : défis et occasions Présentations, panel et discussion

Présentations:
Zones marines protégées, Maxine Westhead, Ministère des Pêches et Océans
Musquash: une étude de cas, Matt Abbott, Conseil de conservation du N.-B.

Panélistes:
David MacKinnon, Ministère de l'Environnement et du Travail de la Nouvelle-Écosse
Roberta Clowater, Société pour la nature et les parcs du Canada, Chapitre du N.-B.

Modérateur: Paula Noel, Conservation de la nature Canada
15h35-16h10 Mettre en évidence l'importance Discussion

Animatrices: Mary Ann Coleman et Raissa Marks, Réseau environnemental du N.-B.
16h010-16h30 Clôture Sabine Dietz, Nature N.-B.


Présenté par l'Effort en commun pour la biodiversité au Nouveau-Brunswick. Préparé par le comité de planification:
-          Al Hanson, Service canadien de la faune
-
          Barb Brown
-          David MacKinnon, Ministère de l'environnement de la Nouvelle-Écosse
-          Eric Tremblay, Parc National Kouchibouguac
-          Paula Noel, Conservation de la nature Canada
-          Peter McLaughlin, Ministère de l'Environnement et des Gouvernements locaux du Nouveau-Brunswick
-         Renata Woodward, Fondation pour la protection des sites naturels du Nouveau-Brunswick
-          Roberta Clowater, Societé pour la nature et les parcs du Canada, Chapitre du Nouveau-Brunswick
-          Steve Gordon, Ministère des ressources naturelles du Nouveau-Brunswick

Un gros merci aux Fonds de Fiducie de la Faune du Nouveau-Brunswick, le Ministère des ressources naturelles du Nouveau-Brunswick et le Service canadien de la faune.


Inscrivez-vous maintenant!

Appels à l'action

SALMON MUSEUM, Doaktown - GLYPHOSATE SPRAYING

lundi 8 août 2016
by Mary delavalette
PRESS RELEASE

FOR IMMEDIATE RELEASE

August 8 , 2016  Contact: Mary –  369-1995/mdelav45@gmail.com





STOP SPRAYING OUR FORESTS





  The long delayed Report on Glyphosate from the NB CMOH, has been released, and its bland conclusions are that human health risks can be reduced if label restrictions are properly followed.   This is in startling contrast to the World Health Organization, WHO, that has named it a “probable carcinogen”.   Who to believe  ?  



Several countries , such as France, Italy, Sweden and the Netherlands argue for a complete ban on its use in forestry and agriculture.  Closer to home, both Quebec and Vermont have banned herbicide use in their Crown Forests.   This has created hundreds of jobs using man-crews for thinning.



On August 10, You can hear firsthand how glyphosate is affecting our forests, our wildlife - and us.   Please join us.



The evening program includes:



-      a film - THE TAINTED FOREST

-       ROD CUMBERLAND, retired DNR Wildlife Biologist

-       PETER GILBERT, co-organizer, STOP SPRAYING NB campaign





SALMON MUSEUM, DOAKTOWN

WED. August 10, 7 PM  -  doors open 6.30 PM.





-- 


















_____
































































Attachments area

































Beth McLaughlin Environmental Journalism Award

lundi 25 juillet 2016
by Teri McCready
Call for Nominations





Beth McLaughlin Environmental Journalism Award

Background:

This award for outstanding reporting will be presented annually, beginning in 2016, to recognize and promote in-depth and thoughtful coverage of environmental issues in New Brunswick.

By recognizing the best environmental reporting, this award seeks to inspire journalists in all media and to showcase reporting that best addresses important environmental issues in New Brunswick. We invite journalists from traditional news media, independents, and non-profits, citizen journalists and students to submit their finest work.

Beth McLaughlin, the founder of the Southeast Chapter of the Conservation Council of New Brunswick, was a teacher, writer, social activist, and active citizen. The CCNB Southeast Chapter presents this award in her memory.

Criteria and eligibility:

Entries must be predominantly about an environmental subject occurring in or affecting New Brunswick, and must have been published, broadcast, or posted during the calendar year preceding the current prize year. Series that begin in one year and end in another are eligible but may be entered only once.

Stories, articles, documentaries, or series, in English or French, published in any publication, broadcast by any radio or television station, or posted online, including blogs and personal websites, as long as they are accessible to the general public, are eligible. (If access is contingent on subscription, registration, fees, or other limits, permission must be granted to CCNB SE to make the work available to the public.)

The CCNB Southeast Chapter Award Committee is the final authority for determining whether an entered story meets the eligibility criteria. Entries by current CCNB employees are not eligible.

A panel of judges made up of experienced journalists, educators or other qualified individuals appointed by the Award Committee will judge qualified entries and pick the winner. Judges may select no winner if they decide there are no deserving entries.







Entries which address the following issues are particularly encouraged:

  •   investigative reporting that uncovers an important environmental issue in New Brunswick or is

    about an important issue not covered elsewhere

  •   stories alerting readers/listeners to an important emerging issue in New Brunswick

  •   stories that help clarify complex environmental issues or events of significance in New

    Brunswick

  •   stories that uphold the journalistic principle of protecting the public interest

  •   stories that resulted in improvements or positive change in the community

    Judges may consider factors such as the quality of the writing, the difficulty of obtaining the information for the story, relevance and importance of the subject, and other factors.

    How to Apply:

    Nominations may be made by environmental groups, media organizations, teachers, or any other interested parties. Applicants may be self-nominating.

    Submission deadline:
    All entries must be received by
    July 31st, 2016. Submit entries to: Conservation Council of New Brunswick, Southeast Chapter Environmental Journalism Award Committee at ccnbsoutheast@gmail.com

    Information to include:
    1. Nominator’s name, email, and phone number.
    2. Journalist’s name, email, phone and/or other contact information.
    3. Provide links to broadcast and online entries (broadcasts must include a complete transcript). Print entries can be provided as a pdf or html attachment or via web links where the entry is published or posted and publicly accessible. All links must be to the same version of the entry as originally aired, published or posted, with all the same graphics, headlines, photos, etc. and not modified after the contest year.
    4. If the entry is not publicly accessible, permission must be obtained from the publisher for CCNB SE to link to it or repost it for public access.
    5. Background information on the piece for the judges may be added, but is not required.


    The award is worth $300.00 and two tickets to our annual fall event. The winner will be announced and the award presented in the fall 2016.


----------------------------------------------------
Appel à candidatures





Le prix de journalisme environnemental Beth McLaughlin





Ce prix soulignant un reportage remarquable sera attribué annuellement à compter de 2016 afin de souligner et promouvoir la couverture des problèmes environnementaux au NB. Nouveau-Brunswick.

En reconnaissant ce genre de reportage, le prix vise à inspirer les journalistes de tous les médias et à mettre en évidence les meilleurs reportages concernant les problèmes environnementaux au Nouveau- Brunswick. Nous invitons donc les journalistes des médias traditionnels et indépendants, les organisations à but- lucratif, ainsi que les étudiant(e)s et les citoyens journalistes à présenter leurs meilleurs reportages.

Beth McLaughlin, fondatrice du Chapitre sud-est du Conseil de conservation du Nouveau-Brunswick était enseignante, écrivaine, activiste sociale et citoyenne active. Le CCNB chapitre sud-est offre ce prix en sa mémoire.

Critères d’admissibilité :

Les candidatures doivent aborder un sujet environnemental existant ou qui affecte le Nouveau- Brunswick. Ils doivent avoir été publiés, diffusés ou affichés durant l’année civile précédant l’année du prix. Les séries qui commencent une année et se prolongent jusqu’à l’année suivante, sont éligibles mais ne peuvent être présentées qu’une seule fois.

Les histoires, articles, documentaires ou séries, en français ou en anglais, publiés en écrit ou diffusés à la radio ou à la télévision, ou transmis en ligne, incluant les blogues ou sites personnels en ligne, en autant qu’ils soient accessibles par le public en général, sont éligibles. Si l’accès est limité par souscription, par inscription, frais, ou autre restriction, le Chapitre sud-est du Conseil de conservation du Nouveau- Brunswick doit obtenir l’autorisation de rendre ces travaux accessibles au public.

La décision du Comité du chapitre sud-est du Conseil de conservation du Nouveau-Brunswick est finale à savoir si un projet respecte les critères d’admissibilité. Les employés actuels du Conseil de conservation du Nouveau-Brunswick ne sont pas admissibles.

Un panel de juges composé de journalistes expérimentés, d’éducatrices et éducateurs ou autres personnes qualifiées choisies par le Comité du prix Beth McLaughlin, évaluera les candidatures et choisira un lauréat. Les juges se réservent le droit de ne pas attribuer le prix s’ils estiment qu’aucune des candidatures ne leur semble valable.







Les sujets suivants sont particulièrement recherchés :

  •   Les reportages d’enquête révélant un important problème environnemental au Nouveau-Brunswick ou un problème important qui n’a reçu aucune couverture ailleurs.

  •   Histoires informant les lectrices et lecteurs, auditrices et auditeurs d’un problème émergeant au Nouveau-Brunswick.

  •   Histoires aidant à clarifier des problèmes environnementaux complexes ou des évènements importants au Nouveau-Brunswick.

  •   Histoires qui soutiennent le principe journalistique de protection des intérêts du public.

  •   Histoires qui ont apportées une amélioration ou des changements positifs auprès de la

    communauté.

    Les juges pourraient considérer la qualité de l’écriture, les difficultés à obtenir l’information, la pertinence et l’importance du sujet ainsi que d’autres aspects.

    Comment soumettre les candidatures :

    Les candidats peuvent être présentés par des groupes environnementalistes, des organismes médiatiques, des enseignants ou toute autre personne ou organisme. Les candidats peuvent aussi se présenter eux-mêmes. La date limite pour poser sa candidature est le 31 juillet 2016.

    Soumettre les candidatures au Comité du prix de journalisme environnemental du Chapitre sud-est du Conseil de conservation du Nouveau-Brunswick à l’adresse suivante : ccnbsoutheast@gmail.com

    Les dossiers de candidature doivent inclure :
    1 – Nom du présentateur, adresse courriel et numéro de téléphone.
    2 –Nom du candidat, son adresse courriel et son numéro de téléphone.


    3 –Le lien pour les soumissions télévisées et en ligne (les soumissions télévisées doivent inclure une transcription complète de l’émission). Les soumissions écrites peuvent être en format PDF ou html ou via le lien web où le texte a été publié ou affiché et est accessible au public. Tous les liens doivent être de la même version originellement émise, publiée ou affiché, avec les mêmes graphiques, titre, photos, etc., et ne pas être modifiés après l’année du concours.

    4 –Si le texte soumis n’est pas accessible au public, l’autorisation doit être donnée par l’éditeur au Conseil de conservation du sud-est du Nouveau-Brunswick pour établir un lien ou bien le publier en ligne pour le rendre accessible au public.

    5 –Des renseignements additionnels concernant la candidature peuvent être ajoutés mais ne sont pas nécessaires.

    Le nom du gagnant sera publié et le prix sera remis à l’automne 2016.
    Le montant du prix est de
    300.00 $ et deux billets pour l'événement d’automne. 







Protected Areas Workshop: Strategies from Across Canada, Growing Support and Making the Case for New Brunswick