Devenez un membre ou associé maintenant!

Qui nous sommes
Pourquoi y adhérer?
Caucus et efforts en commun
Consultations et ateliers du gouvernement
Rencontres régionales
Assemblée générale annuelle

En-ligne
Membre ou associé?
Mission

Formulaire de demande d'adhésion

Qui nous sommes

Le Réseau environnemental du Nouveau-Brunswick (RENB) est un réseau de communication pour les organismes à but non-lucratif œuvrant vers des objectifs environnementaux dans la province. Établi en 1991, le réseau comprend aujourd'hui 72 groupes membres et 21 groupes associés.  Le réseau n'est pas un organisme de défense d’intérêts; il ne prend position sur aucun enjeu.

Pourquoi y adhérer?

En adhérant, votre groupe obtient un appui et une capacité sans pareil pour avancer votre cause et aider celles de d'autres groupes du mouvement écologiste. Le RENB travaille à rehausser vos communications avec les autres groupes environnementaux, les ministères gouvernementaux, autres organismes non-gouvernementaux et autres secteurs. Nous :

  • organisons des occasions de collaboration et de soutien partagé
  • coordonnons des rencontres provinciales et régionales
  • identifions les besoins des groupes et fournissons des ressources pour augmenter leur capacité et leur influence

 
Caucus et Efforts en commun

Les caucus sont des mini-réseaux organisés autour de thèmes spécifiques qui offrent aux groupes une façon de se garder à jour et de travailler ensemble sur les sujets qui les concernent collectivement. Vous pouvez tout simplement recevoir et partager de l'information, mais vous pouvez aussi aider à la planification, participer aux campagnes, conférences et ateliers, et rencontrer les ministères. Les efforts en communs, eux, sont ouverts à des groupes non-membres.  Pour les détails sur les caucus et efforts en commun actifs, cliquez sur Groupes en action ci-dessus.

Consultations et ateliers du gouvernement

Le réseau est souvent contacté par les gouvernements provinciaux et fédéraux afin de faire la sélection de délégués parmi nos membres pour participer à divers consultations et ateliers.

Des rencontres régionales rassemblent les groupes environnementaux, autres organismes et citoyens afin de discuter et de planifier sur des enjeux locaux.

Assemblée générale annuelle

Une occasion de faire la rencontre de d'autres citoyens et groupes concernés de la province, de planifier pour l'année, d'en apprendre davantage sur les enjeux de l'heure, et de visiter d'autres coins à connaître au Nouveau-Brunswick.

En-ligne

L'Éco-communauté en-ligne du RENB est là pour que votre groupe puisse rester connecté, avoir accès à toutes sortes de ressources et information, partager des nouvelles, et plus encore.

Membre ou associé?

Les membres sont des organismes ou associations à but non-lucratif qui partagent la mission du réseau et dont leur objectif premier se trouve parmi les suivants :
  • l'amélioration et l'avancement de la qualité de l'environnement
  • la protection de l'environnement
  • l'éducation environnementale

Les associés sont des organismes dont leur objectifs comprennent un parmi ceux dans la liste ci-dessus, qui sont d'accord avec la mission du réseau, et qui sont soit :

  • un organisme à but non-lucratif et non-gouvernemental;
  • un groupe multi-intervenants à but non-lucratif, ou
  • un comité d'environnement d'un autre organisme comme une entreprise, un syndicat, un gouvernement autochtone ou une municipalité


Frais de membres

40$ Pour groupes avec with budgets de moins de 1000$ 
50$ Pour groupes avec budgets de 1000$ - 50,000$   

75$ Pour groupes avec budgets de 50,000$ - 125,000$
100$ Pour groupes avec un budget de plus de 125,000$

Il n’y a aucune cotisation annuelle pour les organisations des Wəlastəkwey, des Mi’kmaq, des Peskotomuhkati ou autres organisations autochtones.

 

Appels à l'action

Conservons notre N.-B.

vendredi 9 février 2018
by Nature Trust of New Brunswick

Pendant des générations, les Néo-Brunswickois ont établi des traditions profondément ancrées et des communautés fortes qui prospèrent parmi les rivières, les forêts, les lacs et créatures vivantes qui composent notre belle province. Aidez à protéger les milieux naturels et sauvages que vous aimez afin que votre famille, vos enfants et vos petits-enfants puissent en profiter pour toujours.

Plus de 95 % du Nouveau-Brunswick n'est actuellement pas protégé et nous devons agir maintenant pour changer cela.

Le Canada s’est engagé à conserver 17 % des terres et des eaux douces d'ici 2020 lors de l’Union internationale. En tant que canadiens, nous avons la responsabilité partagée de tenir le gouvernement responsable de l'atteinte de cet objectif. La Fondation pour la protection des sites naturels du Nouveau-Brunswick vous demande  d’engager vos représentants au gouvernement provincial afin de manifester votre appui à l'égard de la conservation des terres dans la province et de les encourager à investir dans la nature. Avec l'aide du «Cercle autochtone d’experts», le Canada envisage la création d’un ensemble d’aires protégées et de conservation autochtones et aborde ainsi la conservation dans un esprit de réconciliation. Le gouvernement provincial a également un rôle à jouer dans la réconciliation en misant sur une gouvernance conjointe avec les Autochtones en matière de protection des terres et de l’eau douce.

Une grande majorité de canadiens conviennent que la conservation de l'environnement est l'un des problèmes les plus importants auxquels notre pays est actuellement confronté. Dans une récente enquête nationale sur la conservation, 87 % des Canadiens appuient l'augmentation du nombre de zones protégées contre le développement y compris dans les parcs nationaux. Joignez-vous au mouvement croissant  de la conservation des terres. Nous vous avons facilité la tâche! Il faut moins d'une minute avec notre modèle en ligne pour envoyer une lettre à votre député local. Pour en savoir plus sur ce que vous pouvez faire pour soutenir la conservation des terres, téléchargez notre trousse d’outils« Conserve Our NB. »  http://www.naturetrust.nb.ca/wp/french/conservons-notre-nb/ 

Imprimez la pétition ici : http://www.naturetrust.nb.ca/wp/french/files/2018/02/Conservons-Notre-NB-Pledge-FR.pdf 
Merci de bien vouloir envoyer l’original de cette pétition avec les signatures au bureau de la Fondation de protection des sites naturels du Nouveau-Brunswick.
Date limite prochaine : 13 mars 2018 

Par courrier : 
CP 603, Succursale A 
Fredericton, NB E3B 5A6 

En personne : 404 rue Queen. 3e étage 
Fredericton, NB

Faites entendre votre voix sur la stratégie de l'eau pour le Nouveau-Brunswick

mercredi 15 novembre 2017
by Conservation Council of New Brunswick
Une Stratégie de l’eau pour le Nouveau-Brunswick

Le 6 octobre, 2017, le ministère de l'Environnement et des Gouvernements Locaux a publié une ébauche de la stratégie de l’eau. La stratégie est disponible sur le site web du gouvernement du Nouveau-Brunswick. Le public est invité à faire des commentaires par courriel à waterstrategy-strategiedeleau@gnb.ca ou par la poste à l’adresse suivante : Ministère de l’Environnement et des Gouvernements locaux, Division des politiques et de la planification, C. P. 6000, Fredericton (Nouveau-Brunswick), E3B 5H1. La date limite pour faire parvenir ses commentaires au ministère est le 20 novembre, 2017.

Afin d’aider les groupes à formuler des commentaires, le Conseil de conservation du Nouveau-Brunswick, en collaboration avec des groupes de bassins versants, a mis ensemble les éléments clés d’une stratégie de protection de l’eau et un modèle de lettre à envoyer au ministère.

Sommaire des 8 principaux éléments d’une stratégie de protection de l’eau solide

Le Nouveau-Brunswick mérite une stratégie pour la protection de l’eau qui :

  1. Est fondée sur la science; c’est-à-dire qui tient compte de données de base, de leurs suivis et qui prend en considération les impacts cumulatifs et les flux environnementaux;
  2. Établit des normes de qualité de l’eau dans un cadre de travail légal ;
  3. Conserve toutes les eaux des bassins versants y inclut les eaux de surfaces (lacs, cours d’eau, rivières), et les eaux souterraines, en préparant des plans conservations, des politiques et des pratiques adéquates, et en utilisant le principe de précaution comme outil directeur, légal et exécutoire;
  4. Protège nos zones marines côtières dans la loi;
  5. Adopte une forme significative de gouvernance axée sur la collaboration avec les Premières nations;
  6. Inclut la conception, la mise en œuvre et la mise en vigueur des plans de protection des bassins versants, préparés d’une manière transparente, avec l’administration, les entreprises, les organisations des bassins versants, les agriculteurs, les responsables municipaux et les citoyens;
  7. Est imputable, par la présentation des résultats de la surveillance et de rapports annuels à la population sur la progression dans la réalisation des buts et des objectifs décrits dans la stratégie de protection de l’eau; et
  8. Est exécutoire dans un cadre juridique moderne.
 
Modèle de lettre

 Mon nom est  ___________________­­­­­­­­­­­­­­_, et je souhaite exprimer mon appui à une solide stratégie de l’eau au Nouveau-Brunswick.

J’habite près de ________________ OU j’habite dans le bassin versant _______________________________

Décrivez votre endroit favori pour pêcher/nager/pagayer, etc.

Partager votre meilleur souvenir concernant l’eau du bassin.

À mon avis, de l’eau propre et saine c’est important parce que: _____________________________________

Avez-vous récemment reçu un avis de faire bouillir votre eau ?  Un avis concernant les cyanobactéries ? Un avis de climat extrême?  Décrivez ce qui vous inquiète.

Je félicite l’administration provinciale d’aller de l’avant avec sa promesse de protéger nos eaux; toutefois, je crois que l’ébauche de la stratégie ne va pas assez loin pour garantir une eau saine dans mon bassin versant.

Nous avons besoin d’une stratégie de protection de l’eau qui (insérer un ou plusieurs éléments essentiels).

Je crains que si mon bassin versant est laissé sans surveillance, nous fassions face à des menaces constantes et croissantes (de la pollution, de la perte des zones humides et des estuaires côtiers, la perte d’un débit adéquat pour maintenir la vie aquatique, et de l’augmentation des impacts des dérèglements climatiques comme les inondations, les sècheresses et les températures élevées.)

Veuillez protéger mon bassin versant en mettant en œuvre une solide stratégie de protection de l’eau dans le cadre d’une loi moderne qui (citez les éléments qui garantisse la santé de notre eau et de la population.)

Avec mon appréciation,

Votre nom.

Pour plus d'information, visitez le site web du CCNB.
Joining the NBEN